Tonic 221 - Février 2018

Tonic 221 – Février 2018

Ajouté le 5 février 2018 à 12:17

SARREGUEMINES :
Encore des déchets en pleine nature
BRUMATH (RÉGION) :
Quand un ticket « Euromillions » gagnant se fait la malle
MENCHHOFFEN :
Séjour temporaire annulé : l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ne veut pas rembourser l’acompte versé
STRASBOURG :
Marché-gare de Strasbourg/Cronenbourg : Les clients particuliers pas toujours les bienvenus !
STRASBOURG :
Les Pères Noël sont interdits !
LEMBERG :
Il s’est retrouvé au tribunal alors qu’il ne voulait que signaler un sanglier mort sur le bas-côté de la route
HAGUENAU :
Impasse du bastion… tout est en ordre désormais !
WASSELONNE :
INONDATIONS… C’est pas nous, c’est eux !
INGWILLER :
Des élèves de l’école primaire en danger de mort
GUÉBLING :
Les disparus ont été retrouvés sains et saufs
SAVERNE :
De quoi devenir timbré…
BITCHE :
Voitures déclarées épaves : Les remboursements étonnants des compagnies d’assurances
NATURE :
Crapauds in love !
LIGUE DE DÉFENSE DES CONDUCTEURS :
non à la privatisation des radars mobiles embarqués
DOSSIER : RENCONTRER L’AMOUR EN 2018 :
Parterre de roses ou parcours du combattant ?

Février… le mois des amoureux…

La nouvelle année a bien commencé, et malgré une météo plus clémente que d’habitude… nous sommes bien en plein hiver ! Le calendrier nous offre tous les ans ce mois plus court que les autres, histoire de faire venir la belle saison un peu plus vite. Celles et ceux qui ont la chance de profiter de vacances d’hiver verront passer ce mois encore plus rapidement. Et, comme pour nous donner un avant-goût du printemps, comme pour nous préparer à butiner et à gazouiller, c’est en février que se trouve le jour des amoureux.
Le 14 février, jour de la Saint Valentin, est le jour des petits mots doux, des fleurs, des cadeaux, du petit restaurant en tête à tête… Mais, ho, et le reste de l’année ? Ne peut-on pas être romantique 365 jours par an ?
Au-delà d’un aspect commercial certain, la Saint Valentin est toujours un bon prétexte pour ces messieurs pour revêtir le temps d’une soirée le costume de la séduction, pour prendre à leurs bras les belles qui se sont faites encore plus belles. Après avoir casé les enfants, laissé les soucis au placard, ils s’offrent une petite soirée insouciante et douce.
C’est le moment de souligner les bons côtés de la nature humaine… sauf chez TONIC… ben oui, malheureusement, ailleurs, la bêtise humaine perdurera toujours, et nous serons toujours là pour la dénoncer, même en février. Pas très romantique, tout ça, gell ?
Allez, bonne lecture, et aussi bonne fête à tous les amoureux… en attendant le printemps.

Patricia Krauth