Tonic 239 - Octobre

Tonic 239 – Octobre

Ajouté le 8 octobre 2019 à 10:13

BUHL :
VTT contre fusil
SECOURISME :
L’association FFSS67
RÉACTION… :
Meurtres à Colmar, quand l’Alsace est aussi frappée
ORSCHWIHR :
Sésame, le cheval devant la justice
HAGUENAU :
Syndic aux abonnés absents ?
STRASBOURG :
Antennes relais : appel à témoins
TÉMOIGNAGE :
Enfants traumatisés lors d’une sortie scolaire en bus
AUENHEIM :
Participez a l’aventure de deux entrepreneurs

Courriers de lecteurs

Découverte : Les roches sentinelles et les abris sous roches

Une nouvelle de Rico : Le nid de guêpes

A table : Le Verger – Bischwiller

Mieux-être : Première impression

Sport : Il était une fois la Coupe de la Ligue

Horoscope

Jeux

Entrepreneur du mois : L’Incontournable – Haguenau

Rub à Pat

« L’automne est une saison sage et de bon conseil »
Félix-Antoine Savard

Selon le Littré, le mot « automne » vient de auctumnus, qui viendrait d’augeo (augmenter) et il a par conséquent la même racine que auctor (auteur). Autumnus signifie donc la saison qui est augmentée, enrichie. (édilivre)
En allemand ou en alsacien, le mot herbst est apparenté à herfst (automne) en néerlandais, à harvest (récolte) en anglais, plus avant au latin carpo (cueillir, récolter) : saison de la récolte. (wikitionary)
Selon ces définitions, nous nous trouvons donc dans une saison de récoltes augmentées, qui nous enrichissent et que nous allons devoir gérer avec sagesse, et sur les bons conseils de nos anciens. Cela paraît juste.
Et qu’en est-il d’auctor, l’auteur ? Jean de La Fontaine, avec sa cigale, sa fourmi, ses bons conseils et sa leçon de sagesse sur les saisons… Serait-ce lui, l’auteur ?
Probablement, mais pas seulement… Votre TONIC aussi est un support qui permet aux auteurs divers de s’exprimer. Vous cueillerez par-ci, par-là, au gré des pages, de précieux témoignages, de bons conseils empreints de sagesse, une récolte d’informations qui augmentera vos connaissances, qui vous enrichira sans aucun doute, et qui vous assure qu’en cas de soucis, vous n’êtes pas seuls.
D’autres encore parlent de l’automne comme étant la saison de la mélancolie… cette mélancolie si nécessaire à la création, à la poésie… Nous la parcourons en foulant les feuilles mortes, en relevant nos cols avant l’arrivée du brouillard… et nous l’oublions volontiers en nous plongeant dans les pages humoristiques qui se trouvent invariablement à la fin de votre TONIC.
Enfin, certaines années, après les premières gelées et avant l’hiver, a lieu ce dernier sursaut de chaleur, ce moment que certains appellent l’été de la Saint Martin, ou encore, l’été indien. Cette période peut durer quelques jours, parfois plus d’une semaine, mais peut aussi ne pas se produire du tout. Espérons que nous aurons encore quelques jours de cette si précieuse chaleur ! A défaut, cette chaleur nous la trouverons en goûtant le vin nouveau, en dégustant un velouté de citrouille, en agrémentant un plateau de fromage de noix et de raisins frais… dans l’un des restaurants accueillants que nous vous présentons tout au long de l’année.
Bonne lecture à vous
Patricia Krauth