Tonic 184 - Octobre 2014

Tonic 184 – Octobre 2014

1 octobre 2014 à 12:00 - Aucun commentaire

Oberhoffen-les-Wissembourg : Une cueillette de champignons qui coûte cher !
Pays de « La Petite Pierre » : Des routes sécurisées ?
Strasbourg : Le Centre de Plongée Alsace
Horreur à Strasbourg : Plus de 3500 morts !
Reichshoffen : Concertation indélicate : Les habitants se mobilisent
Mulhouse : Demain c’est maintenant !!!
Portrait : Bazar Michel
Dénonciation civique : Pollution à Schweighouse-sur-Moder
Guebwiller a tout pour plaire et pourtant !…
EDF : Vous nous devez des pénalités de retard !
Wittenheim : Maisons de retraite, attention danger !
Wasselonne : Le petit train sifflera trois fois… ou pas
Saverne : Etonnant changement de règlement au Martelberg
Immobilier ancien : C’EST LA CRISE… de confiance
DOSSIER : Grande région : Paroles d’élus… et analyses

‘‘Alslochampard’’, ça vous dit ?

Bonjour Ami lecteur,
La rentrée, c’est déjà du passé, du trépassé même pour certains.
Le Recteur de l’Académie de Strasbourg monte au front, les parents d’élèves aussi. Et pas mal d’élus, les Maires en particulier, se font entendre. Quant aux élèves, certains vont raccourcir considérablement leur temps de dodo ! Il ne s’agit pas que de fissures dans les murs de divers établissements.
Beaucoup d’entre nous constatent, tant en Alsace – Moselle que sur tout le territoire français (ailleurs aussi), qu’une décision politique peut avoir de très lourdes conséquences, tant pour les budgets que pour le niveau ou les conditions de vie, pour toutes les familles, et tout un chacun !
Alors Tonic s’est largement penché sur le dossier du redécoupage des régions (13, 14, on ne sait pas !), en posant bien entendu des questions précises aux représentants du peuple, mais aussi en interrogeant le simple passant sur ce qu’il en pense !
Cela n’a rien d’un sondage, mais force est de constater qu’à pratiquement tous les niveaux, on est choqué ! Rien que pour moi, je m’imagine une élection de Miss France avec 13 candidates seulement, (oh le carnage en pré sélections !), alors que rien que l’Alsace et la Lorraine ont déjà très largement représenté la France. Les autres nouvelles régions vont carrément nous haïr ! Oh les jaloux !
C’est en fait le risque encouru, si les choses devaient se faire comme prévu ! Un besoin forcené d’être le mieux servi, le plus fort, le plus beau, le plus puissant, tout cela orchestré par des technocrates, hommes de l’ombre, qui pensent chiffres, résultats et conservation du pouvoir !
Bien sûr que la révolte ne va pas que gronder, particulièrement en Alsace / Moselle, où nous n’avons pas que des acquis à protéger, mais aussi un passé commun, une façon d’aborder l’avenir, une /des cultures à conserver ! Les dictats jacobins ou autres, nous les avons déjà subis ! Et en cela, rien de spécialement revendicatif pour notre autonomie, une simple demande de logique, et de respect !
C’est en fait le souhait de chaque humain ! Se sentir exister, pouvoir s’épanouir, être aimé pour ce qu’il est, ou alors qu’on l’aide à s’améliorer ! Et cela n’a rien de naïf.
Et comme tout a un prix, il y a des règles à respecter ! Avec les collègues de travail, les voisins, les lois, les administrés, etc. Dans les premiers cas, cela s’appelle de la civilité et de l’empathie (se mettre à la place de l’autre) !
Dans le troisième cas, il s’agit de porter à la connaissance de son représentant l’objet de son mécontentement, et de le justifier par rapport à la loi et à la collectivité. Et là, plus précisément, il est possible que des responsables, (élus, employeurs, présidents d’associations ou décideurs de tous types), soient remis en cause !
Occuper ces fonctions, c’est un choix ! Quand Tonic Magazine parle d’une entreprise, d’un service public, d’un conseil municipal, d’un évènement qui trouble l’ordre public, ou qui occasionne de sérieux dommages à un privé, c’est qu’il n’y a pas de fumée sans feu, et que les vérifications d’usage ont été faites.
Pour les contestations, le droit de réponse est ouvert (espace raisonnable).
Et maintenant, rien que pour vous, je vais jouer les cobayes, en testant la nouvelle boisson régionale (à grande échelle s’entend !) : un cocktail « champagne 1/3, alcool de mirabelle 1/3, riesling 1/3, avec un petit ajout de Tonic, pour faire digérer. Ne me remerciez pas, c’est pour rendre service !
Bonne lecture, et construisez avec nous le TONIC Magazine que vous souhaitez !
Dominique ESCH

Comments are closed.