Tonic 187 - Janvier 2015

Tonic 187 – Janvier 2015

1 janvier 2015 à 12:00 - Aucun commentaire

INGWILLER : Des administrés classés en castes ?
SAVERNE : Le MICMAC rouvre ses portes
Soultz : Pagaille et cafouillage
Pêche : Les pêcheurs du 67 sont-ils des pigeons ?
WASSELONNE : Popol, de l’autre côté du miroir
SAVERNE – MARMOUTIER – WASSELONNE : CH€KEO : L’arnaque ?
ESCHBOURG GRAUFTHAL : Un maire face à des administrés en révolte !
Soultz : Thierenbach – Le silence ou la vie !
Guebwiller : La Poste : Automatiquement vôtre !
ROPPEVILLER : Excès de zèle d’un élu !
Golf de la Sommerau : Un condensé de démocratie bafouée
Du concordat à la laïcité !
HERRLISHEIM :
Un jeune mis à la rue !
TEST A NE SURTOUT PAS FAIRE !
DOSSIER : CE QUI VA CHANGER EN 2015 ?

La trêve des confiseurs !

Bonjour amis Toniciens et Toniciennes,
Depuis les remous de la fin du 19ème siècle, soit au moment des âpres discussions de création d’un gouvernement sous la 3ème république, il est de tradition dans les faits d’instaurer une trêve dans le monde politique : pendant les fêtes de fin d’année, une entente tacite se fait pour que les habituelles attaques verbales et autres coups fourrés n’aient pas lieu pendant cette période. Ainsi, les confiseurs avaient tout loisir de faire d’excellentes affaires en vendant leur production (d’où le nom de trêve des confiseurs).
Quelle bonne idée ! Qui nous offre l’occasion de faire un premier vœu : pourquoi ne pas étendre cette période de répit à toute l’année ? Ceci permettrait déjà à nos élus de penser à autre chose qu’à leurs ambitions personnelles, leur libérant ainsi un temps à utiliser pour leur tâche première, s’occuper d’améliorer les conditions de vie de leurs administrés !
Pour ce premier numéro TONIC de l’année, l’équipe entière estime qu’il y aura bien assez de matière quotidienne pour tous les médias, afin de mettre le doigt, ou de jeter un œil, là ou cela s’avère nécessaire !
C’est pourquoi nos vœux vont aller à chacun, avec une pensée collective !
Que nous ayons tous en général, et chacun en particulier, le souci de penser « avenir » :
En refusant de nous laisser piéger par l’appât de gains immédiats et faciles !
En refusant de plier l’échine devant un prétendu ordre social et mondialiste qui nous impose des absurdités !
En refusant de nous laisser avachir par des idées toutes faites, qu’on nous serine en tous endroits et sur tous les tons (en termes clairs, que nous ayons la lucidité de ne pas avaler n’importe quoi) !
En pensant à l’avenir de notre planète, et de nos enfants : il nous reste très peu de temps avant de payer une note qui ne va pas se chiffrer en argent, mais en disparition rapide du genre humain. L’irréversible est déjà en route dans certaines parties de la planète, et nous n’aurons de répit qu’en modifiant radicalement nos modes de pensée, de vie, et en sanctionnant sévèrement les ambitions d’accumulation de richesse et de pouvoir de certains !
En ajoutant à ce changement de comportement de chacun un sourire à chaque rencontre, une bonne dose de rire quotidien, et l’empathie nécessaire à la vie en société, nos vœux de santé et de bonheur trouveront forcément le terrain le plus favorable !

BONNE ANNÉE 2015 !
Dominique ESCH

Comments are closed.