Tonic 195 - Octobre 2015

Tonic 195 – Octobre 2015

1 octobre 2015 à 12:00 - Aucun commentaire

VOELLERDINGEN : Guerre autour d’un logement… le juge se prononce en faveur du locataire !
WINGEN-SUR-MODER : La mairie ne maîtrise pas son agenda
Portrait : Abdel AJAMRI : Top Team 68, une dynamique positive !
SCHOENBOURG : Relations de voisinage : la guerre à tous les étages
INGWILLER : Locataire hospitalisé… la propriétaire laisse nettoyer son logement sans qu’il le sache !
GUEBWILLER : L’agréable et l’utile
BETSCHDORF : Des fleurs (presque) partout
Arabie Saoudite : Sous le pétrole, silence on exécute !
FROHMUHL : Situation explosive à l’étang du Donnenbach
SCHALKENDORF : Construction d’une maison d’habitation : des problèmes en série avec l’entreprise de menuiserie !
ANCIEN CANTON DE WASSELONNE : Tous les chemins mènent à la SIBAR
RAHLING : Un agriculteur paie 50 euros d’astreinte par jour pour garder son troupeau de cochon
WEITERSWILLER : Un maire, un agriculteur… et une affaire qui finira au tribunal
MIGRANTS : Questions qui font grincer les dents…
SARRE-UNION : Maison de retraite : un bateau à la dérive

Comme un poisson dans son bocal … !

Bonjour ami(e),
Vous ai-je déjà parlé d’Archimède, mon poisson rouge ?
Il est cool, ne fait pas bruit, ne demande pas à être sorti, et ne réclame pas ses croquettes.
Il se contente de tourner (il n’a pas vraiment le choix!), s’arrête de temps en temps, ouvre la gueule, et me fait une petite bulle.
J’ai du mal à croire que c’est pour communiquer, d’autant qu’on lui prête une mémoire d’environ 3 secondes !
Figurez-vous qu’Archimède, c’est mon égérie, chaque fois que j’ai le blues provoqué par des questions existentielles.
À l’observer, je me demande ce qui permet à l’humain de le dominer, de le cloîtrer, comme pour en faire son objet !
Ce nouveau Tonic d’octobre 2015 va oser remettre les pendules à l’heure, et les nageoires dans le bon sens (entendez par là un peu d’esprit d’analyse) :
– Localement, les conflits d’intérêts, souvent privés, sont fréquemment masqués par des écrans de fumée, quelques exemples à l’appui !
– Encore plus proche, les « indélicatesses » des voisins, de membres de la famille, du propriétaire ou du locataire vont jusqu’à déstabiliser la victime et lui pourrir la vie. C’est le début de l’indignation, et ça n’arrive pas qu’aux autres !
– En allant plus loin, on aborde forcément le « politique ». Et là, Archimède semble me dire qu’on nous met aussi en bocal. La « démocratie » nous offre des représentants du peuple .., et nous invite à suivre ses directives ! Ok, certains goujats nous transforment en goujons : le peuple dit non, ou demande des explications, mais en tant qu’élus, on estime avoir le pouvoir, et on s’arroge le droit. Les goujons, au bocal ! Régionalement, les requins chefs ont déjà fait leur mue, histoire de ne pas se contenter des daphnies du pauvre petit poisson. Merci pour l’ACAL !
– Sur le plan national, c’était (avant), et c’est (depuis), tout à fait clair : trahison de la parole donnée, mensonges, et interventions bidons dont le quidam se fout ! La preuve en est l’abstention massive lors des votes intermédiaires, hors présidentielles (quoique !). Et dire qu’on risque de retrouver les mêmes, ou leurs disciples !
– À l’échelon européen et mondial, la ligne rouge est déjà bien dépassée depuis longtemps, mais depuis quelques temps, ça devient ubuesque (en gros, du n’importe quoi, le pouvoir le permet) : TAFTA, COP 21, ONU, Réal politique, informations tronquées par beaucoup de médias, et surtout pouvoir absolu de l’argent !
Allez, paf, coup de blues ! Je vais voir Archimède. Si j’ai bien saisi, il semble me dire :
J’ai une courte vie, et donc peu de mémoire. La tienne devrait être proportionnelle, et comme tu te préoccupes de tes enfants, tu devrais te rappeler l’histoire, et réfléchir à long terme ; et aussi penser collectif, parce que tout seul, et sans avis différent du tien, c’est un feu de paille que tu allumes. Te taire, c’est une erreur que tu paieras forcément, ou dont tu vas charger ta descendance !
Merci, Archimède, je me rends compte que tu m’es bien utile. Si je te sors de l’eau, tu seras forcément mouillé, mais pas poule ! Que puis-je faire pour améliorer ton sort ? En tous cas, s’gilt !
Et bonne lecture, ami(e) tonicien(ne).

Dominique ESCH

Comments are closed.