Tonic 210 - Février 2017

Tonic 210 – Février 2017

1 février 2017 à 12:00 - Aucun commentaire

WASSELONNE :
Inondations : les travaux de l’incompétence
OBERSCHAEFFOLSHEIM :
Un fils fait vivre un calvaire à sa mère
BETSCHDORF :
Quand reviendra le passage pour piétons ?
PFAFFENHOFFEN :
Un manteau, avec 5 000 euros dans une poche, disparaît chez le coiffeur
HAGUENAU :
Une association de citoyens pour TOUS les citoyens
WEITERSWILLER :
Le tribunal impose un droit de passage qui n’existe pas !
INGWILLER :
Un visiteur de l’hôpital confondu avec un résident de la maison de retraite
RIEDISHEIM :
Des entreprises sexistes ?
SAINT-AVOLD :
Une judicieuse idée pour attirer du monde au centre-ville
PAYS DE BITCHE :
Il vole un sapin de Noël à son beau-père
SOTRALENTZ :
La bataille d’un seul syndicat ?
ENVIRONS DE PHALSBOURG :
Une urne mortuaire se fait balader dans la nature
BRUMATH ET ENVIRONS :
Loto bingo : attention aux arnaqueurs !
SAVERNE :
Culture et Patrimoine : Pas de Micmac pour le Maire
DOSSIER SANTÉ :
LA SINUSITE

FÉVRIER,
Le meilleur mois pour buller… ou pas !

Maintenant que les fêtes de fin d’années sont déjà loin derrière nous et que les importantes factures de début d’année ne sont plus que des souvenirs, il est temps de souffler un peu.
Regardons autour de nous. Même la nature est au ralenti. En fait, elle se repose. Dans quelques semaines arrivera le printemps et là elle ressortira de sa torpeur bien régénérée après son repos hivernal et prête à attaquer le prochain semestre pleine d’entrain et de vitalité.
Ne devrions-nous pas faire de même ? Se reposer avant l’arrivée des beaux jours et tâches indispensables qui les accompagnent ?
Février, est le mois idéal pour buller un maximum. Mais buller ne veut pas dire : ne rien faire. Buller, c’est faire un minimum tout en assurant l’essentiel et rien de plus.
Nous ne pouvons pas constamment être en mode d’hyper-productivité et notre horloge biologique nous le rappelle d’ailleurs tout naturellement puisque notre niaque habituelle baisse d’un cran sans que nous ne sachions vraiment pourquoi.
Alors, pas besoin de se doper à la vitamine C ou de s’injecter des doses hallucinantes de magnésium pour booster notre énergie…non !
Profitons tout simplement de ces 28 jours qui font le mois de février pour nous remettre d’aplomb.

Et, pour vous aider à vous détendre convenablement, nous vous avons concocté, ce mois-ci, un Tonic qui a au menu : pleins d’histoires étonnantes ou drôles, des rencontres, de la culture, de la gastronomie, des réponses aux questions que vous vous posez, des jeux… en l’occurrence une palette de sujets judicieusement sélectionnés qui combleront agréablement ces moments que vous aurez choisis pour ne rien faire d’autre que de recharger vos batteries.

Toute l’équipe de Tonic Magazine vous souhaite donc une agréable découverte de ce nouveau numéro.

Patricia Krauth

Comments are closed.