Tonic 225 - Juin 2018

Tonic 225 – Juin 2018

5 juin 2018 à 10:12 - Aucun commentaire

SOUCHT :
Les motards ont-ils vraiment tous un grand cœur ?
HAGUENAU :
Le 30 juin 2018, opus 67 va mettre un aveugle à la rue
PAYS DE HANAU :
Maltraitance dans les maisons de retraite : on n’a pas encore tout vu !
SOCIÉTÉ :
Service après-vente : aujourd’hui causons assurance
ROSTEIG :
Les « forêts » en plein village… elles sont gênantes et surtout dangereuses
EUROMETROPOLE :
Chats : disparitions inquiétantes !
SARRE-UNION :
L’agresseur réapparaît plusieurs années après
COL DU DONON – GRANDFONTAINE :
Une entreprise « non spécialisée » a été mandatée pour enlever les déchets amiantés
SOCIÉTÉ :
Une aventure sentimentale… totalement virtuelle
DRUSENHEIM :
Chantier de construction arrêté : le promoteur ne payait pas ses sous-traitants
HAGUENAU :
Accusée d’abus de confiance alors qu’elle a aidé son amie
RAHLING :
Eaux usées dans la cave : quand réglera-t-on le problème de l’assainissement défaillant ?

« Il est des situations d’injustice face auxquelles le silence est synonyme de lâcheté, l’inaction synonyme d’intolérables complicités… »

D’emblée on pense à des cas traités par les médias nationaux et internationaux, des histoires qui défraient la chronique, lesquelles se terminent parfois par des happy ends grâce à la pression des masses, parfois via des réseaux sociaux, permettant de faire bouger les choses.
Mais combien êtes-vous à vivre l’injustice, en silence, impuissants, juste là, autour de nous ? Des soucis du quotidien, des dysfonctionnements de l’administration, des difficultés dans les rapports humains peuvent proprement pourrir la vie. Pour écouter, il y a du monde, mais pour réagir ? Y a-t-il quelqu’un pour aider, pour dénoncer, pour faire bouger les choses ?
Depuis toujours, Tonic Magazine a pour mission de venir en aide, en informant, en dénonçant, en donnant du crédit aux malheurs de personnes anonymes qui se sentent perdues, et qui trouvent grâce à nous des portes de sortie.
Depuis toujours, nous proposons à nos lecteurs de partager leurs soucis et leurs expériences, en espérant pouvoir aider au mieux. Souvent, en rendant les choses publiques, la prise en charge des problèmes s’accélère, et des solutions sont trouvées bien plus rapidement.
Mais vous aussi pouvez aider. Si vous êtes témoins d’injustices autour de vous, proposez aux personnes en difficulté – qui n’ont pas les moyens ou la force de se défendre face à l’injustice – de les accompagner, prenez l’initiative de nous contacter, pour eux.
Quelle satisfaction de pouvoir aider, de redonner l’espoir, et de résoudre les énigmes de la vie !

Patricia Krauth

Comments are closed.